Chapitre 169 - Catastrophe

Aller en bas

Chapitre 169 - Catastrophe

Message  Schlangan le Jeu 12 Avr 2018 - 5:59

Alors que ses alliées étaient à terre, Schlangan lui même était reparu, nouvellement transformé. Mais cette nouvelle forme avait quelque chose d'inquiétant. Sarah, Michaël et Shikurina, bien qu'incapables de se mouvoir, avaient repris conscience, et s'interrogeaient sur la nature de cette transformation.

Neervana : Hmf. Que crois-tu faire ? Ça ne changera rien. Tu n'as pas le niveau.
Schlangan : ...
Neervana : Allez, meurs.

Neervana envoya une attaque droit sur Schlangan, mais l'attaque le traversa sans lui infliger de dommages.

Neervana : Quoi ? Je suis au-delà de 20 zénos, alors qu'il n'y est pas.
Schlangan : ...

Schlangan fit un mouvement, envoyant un éclair sur Neervana, qui le dévia sans aucun problème. L'antémentaire attaqua de nouveau Schlangan, sans plus d'effet.

Neervana : Qu'est-ce tu as fait, Schlangan ?
Schlangan : ... Je vois. Comme ça...
Neervana : Comme ça quoi ?
Schlangan : RAGNAROK.

Schlangan envoya l'attaque Ragnarok sur Neervana, qui la dévia sans mal une nouvelle fois. Darkwolf restait en retrait et ne disait rien, tandis que Lauréline observait la situation.

Neervana : Tes pitoyables attaques ne servent à rien. Darkwolf ! Redonne-moi mon énergie en retournant le temps.
Darkwolf : Comme tu veux.

Procédant par inversion du temps, Darkwolf permit à Neervana de recouvrer son énergie maximale, qu'il dégagea subitement.

Neervana : Regarde bien Schlangan ! Vois ma force maximale ! Absolue ! Plus de 200.000 Bijali ! Bien loin des 20 zenos !
Schlangan : ... Hé hé hé. Ha ha ha ha ha ha !
Neervana : Tu as perdu la raison on dirait.
Schlangan : Non. C'est juste que je ne peux m'empêcher de rire... Ha ha ha. Devant ta faiblesse. Ha ha ha ha ha ha !
Shikurina : ... Qu'est-ce qu'il raconte... Il devrait être dépassé de loin.
Schlangan : Mais tu n'as pas l'air de me croire. Alors regarde, Neervana. Admire la puissance du maître de Naycerl, du destructeur d'ehbets.

Schlangan activa simultanément ses douze auras, faisant trembler la planète entière. Neervana en resta coi sur le champ.

Neervana : ....
Schlangan : 200.000 Bijali ? C'est tout ? Je suis au moins à 250.000, largement supérieur à toi, Neervana !

Schlangan disparut subitement, et Neervana se retrouva frappé de face dans le ventre. D'un simple coup de coude, Schlangan le frappa alors, encastrant Neervana dans le sol et le faisant traverser la planète en profondeur. L'antémentaire revint toutefois sur les lieux, avec grande prudence.

Schlangan : Eh bien ? Tu as perdu ta langue ? Neervana !

L'antémentaire évita de justesse un éclair lancé par Schlangan. Mais le maître de Naycerl avait disparu, et se tenait juste dans le dos de son adversaire.

Schlangan : Tu es tellement lent que c'en est ennuyeux.
Neervana : ... C'est impossible.
Schlangan : Tu as déjà changé de disque, Neervana ? Quel ennui !

Neervana fut frappé d'un dragon de feu et traversa de nouveau la planète. Schlangan se tourna alors vers Lauréline.

Schlangan : Ne bouge pas, j'en finis avec lui d'abord.

Schlangan disparut alors pour reparaître de l'autre côté de la planète, où Neervana avait atterri. L'antémentaire eut un mouvement de recul en voyant Schlangan.

Schlangan : Tu en mets un temps pour revenir. Aurais-tu pris peur ?
Neervana : ... Jamais de la vie !

Neervana fonça sur Schlangan, tentant de le frapper, mais le maître de Naycerl esquivait toutes les attaques sans aucune difficulté. Schlangan frappa alors Neervana, et lui trancha ses bras. Evidemment, sous forme élémentaire, Neervana pouvait les faire repousser.

Schlangan : C'est bien ça. Comme on ne sait pas à quel point tu es blessé... Je peux te massacrer encore, et encore, et encore, et ENCORE !

Schlangan attaqua de nouveau Neervana, et le frappa une multitude de fois, le détruisant petit à petit. Il renvoya alors Neervana de l'autre côté de la planète par le trou précédent. Tous purent alors voir Schlangan tenant Neervana pas la tête, celui-ci semblant avoir perdu toute combativité.

Schlangan : Oh ? Ta puissance a déjà diminué tant que ça ? Ha ha ha ha ha ha ha ha ha !
Neervana : M... monstre...
Schlangan : Ha ! Merci du compliment !

Schlangan traversa le corps de Neervana avec une lame d'énergie, et commença à le transpercer en boucle tout en rigolant. L'énergie de Neervana chutait petit à petit, et aucun Akasaganga n'osait intervenir, l'énergie de Schlangan les dépassant de beaucoup trop. Schlangan finit par lâcher Neervana, qui s'effondra au sol, et perdit ses formes élémentaires. Schlangan disparut ensuite de la vue de tout le monde pour reparaître à côté de Darkwolf.

Schlangan : Yo. C'est ça que tu avais vu ?
Darkwolf : ... Oui.
Schlangan : C'est grâce à toi, hein ?

Darkwolf se mit en garde, sentant un coup venir, mais elle fut tout de même projetée à des lieux de là d'une simple claque. Schlangan stoppa alors tout à coup, semblant lutter contre quelque chose. Puis, il reprit soudainement sa forme golem, toujours muni de ses douze auras.

Schlangan : ... Huh. Elle ne plaisantait pas, cette forme est dangereuse.
Lauréline : Meurs !

Lauréline en profita pour attaquer Schlangan, qui esquiva de justesse le coup porté avec sa technique boost.

Schlangan : J'ai réussi à reprendre le contrôle sur le néant, mais il faudrait maintenant t'en libérer, Lauréline.
Lauréline : Pff. Je n'en n'ai pas besoin.
Schlangan : C'est normal que tu dises ça pour le moment.

Schlangan reprit donc le combat contre Lauréline. Grâce à ses diverses techniques, Schlangan parvenait tout de même à faire face à femme, qui dégageait plus d'énergie que lui. Les Akasagangas hésitaient toujours à intervenir, mais le combat les dépassait quand même. Cependant, plus le combat durait, plus Schlangan s'inquiétait. En effet, il ne savait pas exactement combien de temps encore la protection de Naycerl allait pouvoir empêcher la destruction de la dimension à ces niveaux de puissance.

Schlangan : Tu ne veux pas te calmer deux secondes ?
Lauréline : Non.
Schlangan : Tsk. Tu ne me simplifies pas la vie cette fois. J'aimerais bien revoir la Lauréline ordinaire.
Lauréline : Tu n'as qu'à mourir cette fois, ou essayer de me tuer.
Schlangan : Ce n'est pas mon intention justement.

Concentré sur le combat contre Lauréline, Schlangan n'avait pas fait attention au retour de Darkwolf. Celle-ci observait le combat, et semblait réfléchir longuement à son action suivante. Elle tendit la main vers Schlangan, mais rabaissa son bras ensuite. Quelques instants plus tard, elle tendit la main de nouveau, mais toujours en proie à une hésitation. Alors qu'elle se décidait enfin, Michaël l'aperçut.

Michaël : Schlangan ! Attention ! Derrière-toi !

Grâce à l'avertissement de Michaël, Schlangan se retourna, et esquiva une attaque temporelle de Darkwolf. Hélas, Lauréline profita de cet instant pour frapper de nouveau Schlangan dans le dos avec son épée de néant.

Lauréline : Cette fois, meurs.
Schlangan : Grrr...

Mais alors, sans qu'il ait voulu employer la quatrième forme, Schlangan se retransforma. Il donna un coup de queue à Lauréline, la propulsant dans les cieux.

Schlangan : Ha ! Tu veux jouer à ça ? Tu crois pouvoir me battre ? ME TUER ?!

Schlangan disparut et reparut au-dessus de Lauréline, et lui donna un coup qui la renvoya au sol dans un fracas gigantesque. Lauréline se releva toutefois, ayant minimisé les dommages avec son voile de néant. Schlangan se posa devant elle.

Schlangan : D'abord, comment as-tu pu changer autant en étant contrôlée par le néant ?
Lauréline : Pff. J'ai autant changé que toi.
Schlangan : Tu parles. Je suis juste un peu plus énervé : je ne fais que massacrer les vermines qui s'opposent à moi. Toi, tu étais partie pour tout anéantir.
Lauréline : Tu ne comprends pas ? Cet instinct de tout détruire ?
Schlangan : Aucune émotion, aucune restreinte ? Ha ! Tu t'es fait berner en beauté depuis Titania. Quelle déception !
Lauréline : Ne fait pas le malin. Je vais te tuer, on va voir qui déçoit qui !

Lauréline attaqua, mais Schlangan para l'attaque sans aucun problème, il riposta avec un éclair, foudroyant Lauréline sur place. Elle put tout de même encaisser le coup et recréa son épée de néant. Schlangan brisa l'arme d'un coup de queue, et immobilisa Lauréline avec un le sort Kuyô Shibari.

Schlangan : Tu l'auras voulu.

Schlangan fit apparaître une lame d'énergie désintégratrice, et l'abattit en direction de Lauréline. Mais alors, il s'arrêta juste au-dessus du visage de sa femme, luttant extrêmement.

Schlangan : Hmfl... Je ne me laisserai pas... aller ! Grrr..
Lauréline : Tu n'oses même pas porter le coup ?
Schlangan : Tais-toi... ce n'est pas.... mon objectif... Grrrrrr....

Schlangan continuait de lutter contre lui-même, retenant son attaque. A côté de là, Neervana s'était retransformé, et créa sa gigantesque boule de flammes, qu'il envoya dans le dos de Schlangan. Le maître de Naycerl arrêta toutefois l'attaque d'une main, et la dissipa. Mais sur ce bref instant de déconcentration, il avait échoué à retenir son bras. La lame s'était abattue sur Lauréline, qui commença à disparaître. La transformation de Schlangan cessa aussitôt, ainsi que la forme de néant de Lauréline.

Schlangan : NOOOOOON !
Lauréline : Ah... Je suis libre... Je suis désolée... je... ne pouvais plus rien contrôler...
Schlangan : Non non non non !

Schlangan tenta d'inverser le processus de désintégration, mais la puissance avec laquelle la technique avait été utilisée était trop grande.

Schlangan : Lauréline !
Lauréline : Adieu... Schlangan. Je... t'aime.

Lauréline se désagréaga définitivement, et Schlangan tomba à genoux, sous le choc. Michaël ferma les yeux, grinçant devant cette terrible scène. Neervana, par contre éclata de rire.

Neervana : Ha ha ha ha ha ha ! C'est comme ça que tu l'as sauvée ? En la désintégrant ? Ha ha ha ha !
Schlangan : ...
Neervana : Quel dommage que ton propre pouvoir t'ait rendu incontrôlable, hein ? Schlangan.

Alors que Neervana rigolait, la forme astrale de Schlangan se réactiva, et il se redressa. Mais, contrairement au cas d'avant, il semblait tout à fait calme. Schlangan disparut subitement et reparut devant Neervana, la main plaquée sur son visage.

Schlangan : C'en est trop. ELEMENTAL DIMENSION SINGULARITY.

La technique désintégratrice dans sa forme la plus absolue fut assénée à Neervana, qui fut aussitôt désintégré, sans qu'il puisse faire quoi que ce soit pour l'éviter. Schlangan tourna alors la tête vers Darkwolf.

Schlangan : C'est ça que tu avais vu ? Le fait que j'allais tuer Lauréline ?
Darkwolf : Oui.
Schlangan : Pourquoi ne l'as-tu pas dit directement ? Pourquoi es-tu intervenue ?
Darkwolf : J'ai tenté plusieurs choses. Qui ont toutes conduites au même résultat. Que je sois intervenue ou non, rien n'aurait changé. Ce destin était un point fixe dans le temps. Un immuable.
Schlangan : Je vois.

Michaël observait Schlangan avec inquiétude. Ces réponses froides, logiques à l'extrême juste après la mort de Lauréline étaient anormales.

Schlangan : Hmf. Il a fallu un choc pareil pour que l'élément du néant soit maté. Une excitation complète, ou une excitation nulle.
Darkwolf : Maintenant, je ne peux pas voir plus loin dans le futur. Que vas-tu faire ?
Schlangan : C'est évident non ? Une chose impossible. JIKÛ KIRETSU.

Schlangan leva la main, et créa un portail temporel. Puis, une nouvelle fois, le temps stoppa intégralement.



Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende du Chaos
Légende du Chaos

Masculin
Nombre de messages : 6500
Age : 31
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum