Chapitre 171 - R.O.M.E.

Aller en bas

Chapitre 171 - R.O.M.E.

Message  Schlangan le Mer 25 Avr 2018 - 22:15

Schlangan n'avait pu sauver Lauréline, même au travers du paradoxe temporel. Epuisé de l'énergie dépensée là-bas, il reprit sa forme normale. Les Akasagangas hésitaient tout de même à passer à l'action. De l'un des cratères précédents émergea alors Yureka.

Yureka : Hmmm. J'ai raté quelque chose ?
Schlangan : ... Ne fait pas l'innocent, je suis sûr que tu as suivi tout ce qui s'est passé.
Yureka : J'avoue.
Schlangan : Il faut que je parle aux titans. Ils ne doivent pas être loin.
Kumbha : Ne crois pas qu'ils se déplaceront comme ça.
Schlangan : C'est vrai. Peut-être seront-ils plus enclins à venir si je vous élimine tous.

Le ciel sembla alors partir en éclats, mais rien ne se produisit. Kumbha se détransforma alors.

Kumbha : La protection a sauté.
Schlangan : Hmf. Cela veut dire qu'on ne peut plus se battre à 20 zenos. Je n'ai plus qu'à remettre la protection et vous bouter hors de ma planète.

Mais alors, un portail s'ouvrit, et Zak émergea du portail.

Zak : Ça y est ? Tout est fini ?
Schlangan : Tu arrives pile au moment où la protection est finie. Une coïncidence ?
Zak : Je suis venu m'assurer que le Royaume des Mortels que tu as si ardemment protégé ne vole pas en éclats avec ta folie.
Schlangan : ...
Zak : Je ne vois plus Neervana, j'en déduis que tu l'as tué.
Schlangan : Ne fait pas l'innocent, tu dois déjà le savoir. Ça tombe bien, je devais te parler.
Zak : Très bien, mais allons discuter au Royaume des Isvaras dans ce cas.
Schlangan : ... Bonne idée. Rembarque tes pantins Isvaras avec.
Zak : C'est bien mon intention.

Zak fit signe aux Isvaras, et tous entrèrent dans le portail. Darkwolf et Yureka suivirent, ne laissant que Zak et Schlangan.

Schlangan : Vas-y, j'arrive.
Zak : Tu comptes remettre la protection de Naycerl, je suppose, et tu ne veux pas que j'y sois invité.
Schlangan : Exactement. Mais Githaya doit pouvoir y venir je suppose.
Zak : Evidemment. Ne traine pas trop.

Zak entra dans le portail, et Schlangan remit la protection de Naycerl. Puis il se retourna vers les dieux encore conscients.

Schlangan : ... Je vous dis adieu. Nous ne nous reverrons pas avant longtemps.
Michaël : De quoi parles-tu ?
Schlangan : Mon niveau est bien trop élevé pour le Royaume des Mortels. Je n'en ai pas encore fini avec les Isvaras, ni avec les titans.
Shikurina : Tu comptes les affronter tout de suite ?
Schlangan : Non. Mais seul Titania me fournira un terrain suffisant pour m'entraîner. Quoiqu'il en soit, dans ce Royaume, vous pourrez vivre en paix. La guerre va se terminer aujourd'hui.

Schlangan entra dans le portail, pour retourner au Royaume des Isvaras. A peine fut-il arrivé, que Yinta l'applaudit.

Yinta : Ha ! Merci, Schlangan !
Schlangan : Merci ? De quoi, d'avoir augmenté ta puissance avec Neervana ?
Yinta : Oui, mais aussi pour la puissance de Lauréline.
Schlangan : ... Ne fanfaronne pas trop. Maintenant, pousse-toi, j'ai à parler à un titan originel, pas à une sous-fifre dans ton genre.
Yinta : Hé. Fait attention à ce que tu dis, tu ne voudrais pas mourir prématurément ? A moins que tu ne veuilles rejoindre ta chère femme ?
Schlangan : Hmf. Pauvre faible.

Schlangan se déplaça rapidement, ignorant Yinta. Il se retrouva alors dans la salle où se trouvaient les Akasagangas, Darkwolf, Yureka, et les membres du Brahmanda. Zak s'y trouvait aussi.

Zak : Bien. Qu'est-ce que tu veux, Schlangan ?
Schlangan : Simple. Ouvre-moi un portail pour le Royaume du Chaos. Je veux récupérer Lauréline.
Zak : Hors de question.
Schlangan : Je m'attendais à cette réponse. Car ça alimente la puissance de Yinta, c'est ça ?
Zak : Oui.
Schlangan : Pourtant Zanshikarah a été ressuscité.
Zak : Nous avions besoin de lui pour les Isvaras et Aetheryu, c'était différent. Lauréline ne nous apporte rien.
Schlangan : Vous éviteriez mon courroux.
Zak : Schlangan. Tu as gagné en force, mais crois-tu pouvoir faire quoi que ce soit contre nous ?
Schlangan : Bien sûr que non. Si on suppose que les titans originels ont une forme de plus, c'est peine perdue. Même si séparément je dépasse les deux membres du Brahmanda, je suis persuadé de ne pas pouvoir les battre les deux sans problème.
Ophicia : C'est bien réfléchi.
Ophiucus : Et donc, que souhaites-tu faire ?
Schlangan : Bah, si tu ne veux pas ouvrir un portail pour là-bas... comment faire pour en ouvrir un ? Il doit bien avoir une technique similaire à Kongjian Weiyue, non ?
Zak : Je peux te répondre. C'est simplement Kongjian Weiyue. Mais tu ne pourras pas ouvrir de portail pour là-bas.
Schlangan : Qu'est-ce qu'il me manque ?
Zak : Il faut le rang de titan originel. Et donc la puissance qui va avec.
Schlangan : Je vois. C'est plutôt pénible. Ce serait peut-être plus simple d'en sortir...
Zak : Non.
Schlangan : Hmmm. Quoiqu'il en soit, Zak, tu es toujours un simple observateur ici ?
Zak : Oui.
Schlangan : Donc si je décide d'anéantir les Akasagangas, quelqu'un a une objection ?
Narila : Quoi ?!
Schlangan : J'ai assez vu d'Isvaras et de manigances, et je suis de mauvaise humeur.
Yureka : Bah, ils ne m'intéressent pas.
Ophicia : Les Isvaras n'ont plus de nécessité. Les anciens dieux ont rattrapé leur niveau. Fait comme bon te semble.
Vrisabha : Cette arrogance...
Zak : Tu es bien conscient que cela va profiter à Yinta ?
Schlangan : Oui. Ce ne serait pas drôle sinon.
Zak : ... Dans ce cas, ramenons les cristaux ici.

Les Akasagangas se transformèrent aussitôt, dans le but de faire taire l'insolent personnage devant eux, mais Schlangan fut plus rapide à se transformer, et les anéantit en un instant, brisant tous leurs cristaux en une seule chaine d'éclairs désintégratrice.

Ophiucus : C'est dommage, Schlangan. Tu n'as pas la véritable forme astrale.
Schlangan : Je le sais. Mais ça suffisait amplement pour leur niveau.
Ophicia : Il n'y a pas à dire, tu nous dépasses en terme d'énergie brute, mais ça ne suffirait pas.
Schlangan : Oui. Mais maintenant, il y a quelques parasites en moins.

Schlangan reprit forme humaine, fit craquer ses doigts.

Schlangan : J'ai une autre question.
Zak : Oui ?
Schlangan : Que se passerait-il si Yinta venait à se faire tuer ?
Zak : ... Je t'ai déjà dit que cela aurait des conséquences qui te dépassent.
Schlangan : Oui. Mais je me demande...
Zak : Hmm. Donc tu as déjà réfléchi à ce qu'il pourrait se passer, c'est ça ?
Schlangan : Bah, si le Royaume du Chaos n'est qu'une source de puissance totale, peu importe qui la reçoit.
Zak : C'est vrai. Si Yinta venait à être tuée, la personne qui la tue deviendrait le prochain titan originel à sa place. Le Jingzheng Zhé.
Schlangan : C'est bien ce que je pensais.
Zak : Tu t'engages sur une pente dangereuse, Schlangan. Ne me dit pas... que tu envisages de tuer Yinta.
Schlangan : Bah, pourquoi pas. Si je ne peux pas récupérer Lauréline pour le moment, autant que j'utilise sa puissance.
Yinta : Tu commences sérieusement à m'énerver, Schlangan. Ton arrogance juste parce que je t'ai laissé vivre...
Zak : Il suffit. Es-tu vraiment sûr de ce choix, Schlangan ?
Schlangan : Oui.
Zak : Très bien. Un instant alors.

Zak fit apparaître un portail, et ferma les yeux, semblant communiquer télépathiquement avec quelqu'un. Quelques instants plus tard, Githaya émergea du portail.

Githaya : Salutations, Schlangan.
Schlangan : Yo, Githaya.
Githaya : Donc tu veux supplanter Yinta.
Schlangan : Ouais. Mais par contre, aurais-je à répondre aux titans en faisant ça ?
Githaya : Bien sûr. Mais uniquement aux titans originels et à moi-même.
Schlangan : Niveau liberté ?
Githaya : Tout ce que tu veux tant que tu n'attaques pas pertinemment les titans des deux cercles et les titans originels.
Schlangan : Hmmm. Et si je tue tout le reste pour gagner en puissance ?
Githaya : Tu pourras. Mais souhaites-tu vraiment détruire les occupants du Royaume des mortels ?
Schlangan : Une fois que j'aurais atteint le niveau de titan originel, je pourrai ouvrir un portail vers le Royaume du chaos, non ?
Githaya : Oh. Tu comptes les ressusciter ensuite ? Alors que tu es déjà ennivré par le peu de pouvoir que tu as acquis.
Schlangan : ... Je déciderai le moment venu.
Githaya : Ne crois-tu pas que les défenseurs du Royaume des Mortels tenteront de te stopper ?
Schlangan : Ils n'ont pas fait grand chose face aux Isvaras jusque là, cela ne changera pas beaucoup.
Githaya : Très bien.

Mais cette discussion commençait à agacer Yinta au plus haut point.

Yinta : Tu crois franchement que tu peux me battre ? Tu as encore augmenté ma puissance il y a peu !
Schlangan : Et alors ? Viens, qu'on en finisse.

Schlangan s'avança vers Yinta, se transformant directement au maximum. Yinta fut donc contrainte de faire de même. Yinta commença à utiliser les techniques des Akasagangas, de Neervana, ou même de Lauréline, mais Schlangan bloqua le tout sans aucun problème. Il donna un coup dans le ventre de Yinta, la faisant se plier en deux.

Yureka : Il est devenu beaucoup trop fort...
Darkwolf : Oui.

Yinta tenta d'attirer Schlangan à elle, mais il stoppa simplement le temps et transperça le corps de Yinta d'une lame d'énergie. La titan essaya de contre-attaquer, mais Schlangan la dépassait en tout point. Le maître de Naycerl veillait tout de même à concentrer ses attaques pour utiliser toute l'énergie sur sa cible et non balayer ce qu'il y a autour.

Schlangan : Ton énergie chute, mais aucune blessure. Cette forme astrale est pratique.
Yinta : ...
Schlangan : Allez adieu.

Schlangan évita une nouvelle attaque de Yinta, et la désintégra totalement, sans plus de formalité. Un orbe apparut alors à la place du corps de Yinta. Githaya apparut alors devant Schlangan, ayant récupéré l'orbe.

Githaya : Ainsi, nous avons la création d'un nouveau Jingzheng Zhé, maintenant que Yinta a rejoint le Royaume du Chaos.

Githaya plaqua l'orbe sur le torse de Schlangan, qui se dématérialisa. Temporairement, le corps de Schlangan se recouvrit de glyphes. La nature de son énergie se modifia. Schlangan constata alors que ses auras avaient disparues, mais que sa puissance était encore plus grande que précédemment. Pour tester, Schlangan voulut utiliser les auras divines, mais rien ne se produisit.

Schlangan : Hmm. Plus d'auras ?
Githaya : Non. L'énergie des auras a été absorbée par ton corps. Tu n'en as plus besoin.
Ophicia : Ah. Avec ça, il ressemble au moins à un véritable Haelsim.
Schlangan : A part ça, je ne vois aucun autre changement.
Githaya : Tu deviendras juste plus fort en envoyant des gens au Royaume du Chaos. Tant que le Royaume des Morts existait, tuer les gens au Royaume des Mortels ne servait à rien. Mais maintenant, ça peut être utile, même si la plupart ne feront pas évoluer ta puissance. Il faudrait des millards et des millards de victimes pour t'améliorer un peu.
Schlangan : Ce serait plus rapide de tuer des titans, non ? Notamment les plus puissants - hormis les titans originels bien sûr.
Githaya : Tu auras le droit de le faire une fois que tu auras éliminé toute trace de vie du Royaume des Mortels.
Schlangan : Hmf. Si ce n'est que ça. Mais il faut d'abord que je m'habitue à me bloquer en-dessous de 20 zenos. Même si je vais devoir tuer tout le monde, je compte quand même les ressusciter ensuite. Je ne veux pas briser la dimension.
Githaya : C'est parfait. Mais ne sous-estime pas les planètes protégées. Il n'y a pas que les antémentaires qui ont des combattants au-dessus de 20 zenos.
Schlangan : ... Je verrai bien. Mais l'auteur avait raison.
Githaya : Sur quel point ?
Schlangan : Tout ceci est devenu une Réalité Occlusive Meurtrière à l'Extrême.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6486
Age : 31
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum