Chapitre 177 - À travers la forêt câblée

Aller en bas

Chapitre 177 - À travers la forêt câblée

Message  Schlangan le Jeu 26 Juil 2018 - 20:27

Van't Folth, Katerina et Mokukin étaient retournés à leur cabane, perdue au sein de la forêt les entourant. Afin de se préparer à explorer, le groupe fit l'inventaire de leurs provisions dans le réfrigérateur. Il était évident que ces provisions n'étaient pas apparues de nulle part, ce pourquoi il devait y avoir une voie d'approvisionnement, ou à défaut, un moyen d'envoi des ces ressources. Farfouillant de nouveau la cabane, Van't Folth ne trouva cependant rien de particulier. Les provisions étaient là, mais il n'y avait pas de traces de roue de véhicule, ni de téléporteur.

Mokukin : S'il n'y a rien qui amène les ressources, nous devrions sans doute revenir à notre idée initiale : chercher les câbles amenant l'électricité.
Van't Folth : En effet, c'est le plus probable.
Katerina : Dans ce cas, ne perdons pas de temps.
Van't Folth : Pas de précipitation, ma fille. Nous devons prendre le temps d'appréhender la situation.
Katerina : A la base nous ne devions pas en avoir pour longtemps, juste le temps de ramener des antémentaires avec nous.
Van't Folth : Je comprends ton urgence, mais Mia a été laissée à une nourrice sur la planète, tout ira bien.
Katerina : Mouais...
Mokukin : Nous avons terminé notre inventaire, nous pouvons nous mettre en route.

Ainsi, le groupe sortit de la cabane, et Katerina choisit un arbre au hasard. Avant que quiconque n'ait le temps de réagir, elle frappa dans l'arbre pour l'abattre. Toutefois, celui-ci absorba le coup sans broncher.

Katerina : Quoi ? C'est quoi ce délire ?
Mokukin : Le bois a résisté à l'attaque ?
Van't Folth : En effet, il semblerait qu'un effet d'absorption se soit produit, ce qui était inattendu.
Katerina : Hmfl. Dans ce cas : KUROSHINE !

Sans aucun ménagement, Katerina sur le même arbre, avec cette fois-ci une attaque d'énergie noire. La même réaction suivit, l'attaque fut encaissée par l'arbre.

Mokukin : Voyons voir si je peux y faire quelque chose.

Mokukin tendit la main, et y fit apparaître un sabre de bois. Il tenta ensuite de trancher l'arbre avec le sabre, mais son arme se brisa sans endommager le végétal.

Mokukin : Dommage, j'avais espéré qu'un élément de bois puisse y faire quelque chose.
Katerina : Que fait-on alors ?
Van't Folth : Notre but initial était de trouver des câbles, et non de détruire les arbres.
Katerina : Mais vu que ces arbres ne sont pas naturels, cela veut dire que le reste doit l'être également.
Van't Folth : Commençons à chercher.

Van't Folth essaya alors de creuser dans le sol, et constata qu'il le pouvait aisément. Contrairement aux arbres, il ne semblait pas y avoir de résistance particulière. Sa fouille ne fut toutefois pas fructueuse. Mokukin commença à faire de même, mais cette fois-ci aux abords de la cabane, cherchant un câble également. Après avoir creusé plusieurs trous vains, Katerina finit par trouver un câble débouchant vers la cabane.

Katerina : Ah ! J'en ai un !
Van't Folth : Parfait, il mène à la cabane ?
Katerina : Oui, je vais regarder où il va.

Katerina commença à creuser pour suivre le câble, et constata que celui-ci allait droit sur un arbre. En continuant de creuser, Katerina découvrit que le câble entrait directement dans l'écorce de l'arbre.

Mokukin : Oh, est-ce que je pense ?
Van't Folth : Les arbres serviraient à conduire les câbles, et/ou à fournir de l'énergie. Et il y en a à perte de vue.
Katerina : Que fait-on, maintenant ? On ne peut pas l'ouvrir pour vérifier.
Van't Folth : Non, mais il reste possible de déterminer ce qui se passe dedans.
Mokukin : Comment ?
Van't Folth : Je devrais pouvoir le faire en utilisant le pouvoir de mes nanites. Reculez un petit peu, au cas où.

Van't Folth activa ses nanites de niveau deux, transformant sa peau en couleur argentée. Il mit alors la main sur l'arbre, et se concentra. Il toucha alors son monocle avec son autre main, et resta sans bouger plusieurs dizaines de secondes. Puis, il se releva, et désactiva ses nanites.

Katerina : Alors ?
Van't Folth : J'ai effectivement pu détecter l'énergie électrique de l'arbre. Il forme un réseau complet avec l'intégralité de la forêt. Grâce à cela, je pense avoir trouvé le cœur de la forêt, là où tout converge.
Mokukin : Hmm, donc vous allez devoir employer cette technique sur chaque arbre jusqu'à ce qu'on l'atteigne ?*
Van't Folth : Non, j'ai téléchargé cette information dans mon monocle, il va pouvoir me servir de détecteur.
Mokukin : ... Voilà un monocle unusuel.
Katerina : On a pris l'habitude d'appeler ça un monocle suisse, ce truc fait tout.
Mokukin : Je vois.

Ainsi, guidés par le monocle détecteur de Van't Folth, le groupe commença à s'enfoncer dans la forêt. A ce moment, Mokukin réalisa que quelque chose était absent.

Mokukin : Hmm, ça ne va pas.
Katerina : Quoi ?
Mokukin : Il n'y a pas de bruit dans cette forêt. Pas de bruit d'animal, pas de bruit d'insecte, rien.
Van't Folth : Maintenant que vous le dites, c'est vrai. Une forêt artificielle.
Katerina : Qui se fatiguerait à mettre des feuilles mortes et des arbres différents dans une forêt artificielle ?
Van't Folth : Il doit y avoir une raison. Peut-être est-ce une forêt générée aléatoirement, avec des variantes.

Van't Folth commença donc à examiner attentivement la forêt. Au bout de plusieurs minutes de marche, il finit par s'exclamer.

Van't Folth : Génération procédurale à motifs répétés.
Katerina : Gné ?
Van't Folth : La forêt semble en apparence naturelle, mais nous venons de passer deux fois devant deux arbres identiques.
Mokukin : Nous tournons en rond ?
Van't Folth : Pas du tout. Ce n'est pas exactement le même endroit, mais les arbres sont dupliqués. C'est un détail mineur que l'on ne relèverait normalement pas, après tout une forêt ordinaire donne l'impression que tout se ressemble.
Mokukin : En d'autres termes, cette forêt serait une sorte de... programme ? Simulation ?
Van't Folth : Quelque chose comme ça, en effet.
Katerina : Hmf. Sommes-nous encore loins du cœur ?
Van't Folth : Nous avons fait la moitié du chemin environ.

Ainsi, le groupe continua l'avancée dans la forêt, toujours silencieuse. Vingt minutes plus tard, le groupe arriva face à une barrière de quatre mètres de haut.

Mokukin : Un nouvel obstacle.
Katerina : Pff, ils croient nous arrêter avec ça ?
Van't Folth : Il est fort probable que la barrière soit aussi résistante que les arbres, je ne suis pas sûr que la détruire soit aisée.
Katerina : Qui a parlé de la détruire ?

Katerina plia les jambes, et fit un grand saut, lui permettant aisément de sauter par-dessus la barrière. Réalisant la simplicité de l'obstacle, Van't Folth et Mokukin firent de même.

Mokukin : Ce n'était pas bien difficile.
Van't Folth : La barrière n'était peut être pas prévue pour des gens ayant nos facultés. Mais nous ne sommes toujorus pas au cœur.

Le groupe reprit donc sa marche, pour arriver cette fois devant un mur d'énergie, donc la hauteur semblait bien plus élevée, celui-ci montant à perte de vue.

Mokukin : Et donc ceci est pour nous ?
Van't Folth : Il semblerait. Mais nous presque à notre destination. Et en général, toute barrière contient quand même une porte. Essayons de voir si nous pouvons la trouver.
Katerina : Et comment ?
Van't Folth : De la manière la plus logique possible : faisons le tour.

Le groupe entreprit donc de longer la barrière, jusqu'à ce qu'ils voient que Van't Folth avait eu juste; ils atteignirent finalement une sorte de chemin, qui menait à une porte dans la barrière. Sur la porte était inscrit "Accès interdit". Van't Folth essaya de pousser la porte, mais celle-ci ne bougea pas.

Van't Folth : Il reste maintenant à ouvrir la porte.
Katerina : Bah, à l'ancienne : KUROSHINE !
Mokukin : Quelle violence.

Katerina envoya l'attaque énergétique sur la porte, qui absorba l'énergie. Mais alors, une sorte d'alarme retentit.

Katerina : Quoi encore ?
Mokukin : Ça ne présage rien de bon.

Soudainement, les arbres à proximité se mirent à tressaillir, et les câbles en émergèrent. Les câbles s'assemblèrent alors pour commencer à former un sculpture géante. Petit à petit, la chose en question se dessinait et prenait la forme d'un loup. Lorsque les câbles finirent leur assemblage, ceux-ci se coupèrent, et la créature poussa un hurlement avant de gronder en direction du groupe.

Mokukin : Préparez-vous à vous défendre !

Sans plus attendre, le loup bondit sur le groupe, forçant les trois à esquiver. Katerina riposta en envoyant des dragons de feu sur l'animal, qui les détruisit d'un coup de patte. Le loup pointa alors une griffe en direction de Katerina, et envoya un éclair, propulsant la fille de Van't Folth à plusieurs mètres de là. Mokukin tendit alors les deux mains, et forma une cage de bois pour emprisonner le loup. L'animal, immobilisé, éclata alors en cables, brisant le bois, et se reformant juste après.

Mokukin : C'est ennuyeux.
Van't Folth : Nous ne pouvons pas sous-estimer cette chose.

Van't Folth activa les nanites de niveau trois, et fonça très rapidement sur le loup, dans le but de le renverser. Mais l'animal était quand même plus rapide que lui, et esquiva la charge. Mokukin passa de nouveau à l'action, s'étant entouré de l'aura de bois de niveau deux. Il créa une tornade de feuilles sous la forme d'une foreuse, pour transpercer le loup. L'animal esquiva de nouveau, mais une comète de flammes s'abattit alors sur sa position, formée par Katerina, ayant revêtue sa forme Tenryuma métallisée. Une gigantesque explosion se produisit, mais le loup en émergea toujours vivant, bien qu'une partie de ses câbles aient foundu, laissant une béance dans le corps de l'animal.

Katerina : Hmf. Il n'est pas invincible.
Van't Folth : En effet, mais son endurance n'est pas négligeable.
Mokukin : Je vais employer une nouvelle technique d'immobilisation.
Van't Folth : Très bien. Nous allons en profiter.

Mokukin activa l'aura de niveau trois, et mit ses mains sur le sol. Une multitude de lianes surgirent du sol, et attachèrent le loup câblé. Celui-ci voulut se scinder, mais en fut incapable, car les lianes attachaient également les câbles en début de dispersion. Mokukin continuait de canaliser sa technique pour s'assurer que le loup ne puisse pas s'échapper. Van't Folth mit ses mains en avant, et en activant ses nanites de niveau quatre, envoya un surpuissant rayon d'énergie sur la cible. Enfin, Katerina activa l'aura noire de niveau trois par-dessus sa transformation et frappa de plein fouet avec son démon d'énergie. Une nouvelle explosion dévastatrice en résulta, et le loup fut cette fois détruit. A ce moment, la barrière d'énergie disparut, avec la porte.

Mokukin : On dirait que nous avons coupé le circuit électrique.
Van't Folth : Oui. Allons voir ce qu'est ce fameux cœur.

Le groupe suivit donc le chemin trouvé précédemment, qui les conduisit jusqu'à une petite console de commande. Sur la console se trouvait un unique bouton, étiquetté "Sortie". Katerina appuya sur le bouton, et une fenêtre de dialogue apparut devant le groupe, flottant dans les airs.

Katerina : C'est quoi ce truc ?
Mokukin : Voyons voir... "Quitter cet endroit effacera les données de ce stage. Êtes-vous sûrs de vouloir procéder ?"
Van't Folth : Cette formulation est étrange. Effacer les données.
Katerina : Bah, nous n'allons pas rester là de toute façon.

Katerina donna un coup de poing sur le "Oui" de la boîte de dialogue. A ce moment, son bras commença à partir en poussières. Van't Folth voulut intervenir, mais son propre corps commença à subir le même phénomène, tandis que la forêt s'étiolait également. En l'espace de quelques secondes, tous disparurent.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6496
Age : 31
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum