Chapitre 182 - Le devenir des antémentaires

Aller en bas

Chapitre 182 - Le devenir des antémentaires

Message  Schlangan le Jeu 30 Aoû 2018 - 6:29

Le groupe à la recherche des antémentaire suivait désormais Izaa à travers la ville, dans le but de s'échapper du lieu où le voleur d'octets avait été rétamé par Katerina. Marchant sur la rue principale, la ville semblait de nouveau ordinaire. Izaa conduisit le groupe en amont de la rue, dans la direction opposée à celle que le groupe avait pris en sortant de l'hôtel. Au bout de quelques minutes, le groupe arriva sur une sorte de terrain de camping, où se trouvaient les antémentaires.

Yaminiga : C'est donc eux ?
Izaa : Oui.
Michaël : Oui, je me souviens, il y en avait plusieurs venus assister au mariage.

L'un des antémentaires s'avança alors vers le groupe. Un antémentaire, se croyant plus connu qu'il ne l'est...

Rameerez : Hé ! Ce n'est pas gentil ça, l'auteur !
Katerina : Qu'est-ce qu'il raconte ?
Rameerez : Heu, ah oui. Je vois que tu as ramené des têtes connues, Izaa.
Izaa : Comme je le pensais, ils ont été envoyés dans cette ville comme vous. Je les ai retrouvés avant que les chasseurs d'octets ne nous tombent dessus.
Rameerez : Bonne initiative, il ne faudrait pas que les chasseurs volent leur puissance - aussi faible soit-elle.
Sarah : Quoi ? Tu veux te battre ?
Rameerez : Hmm ? Je n'ai pas de temps à perdre avec un sous-fif...

Une canne vint interrompre Rameerez, dont le propriétaire n'était autre que le grand sage antémentaire, Oyaakel.

Oyaakel : Arrête de fanfaronner ! Maintenant que tout le monde est là, j'aimerais avoir une explication sur la situation actuelle.
Bikari : Nous venons juste d'arriver, donc hélas nous ne...
Oyaakel : Je ne parle pas de la situation de la ville, mais de la situation à l'extérieur ! Izaa n'a pas eu le temps de nous raconter. Vous êtes venu ici pour une certaine raison, n'est-ce pas ?
Michaël : Je vais vous raconter.

Michaël s'avança donc, et Oyaakel l'invita à s'asseoir, tandis que tous se mirent à écouter.

Michaël : Alors voici. Il y a peu de temps, des planètes ont commencé à disparaître dans l'univers. Nous nous sommes rendus compte que trois titans en étaient responsables.
Oyaakel : Je pensais qu'ils ne s'occupaient pas du Royaume des Mortels depuis que Schlangan avait battu Zanshikarah ?
Michaël : Il semblerait que les choses aient changé. Nous avons tenté de les repousser, mais nous n'avons pas été capables de les vaincre. Nous ne pouvons pas toucher les formes astrales.
Oyaakel : Forcément. Mais je connais quelqu'un qui devrait le pouvoir. Que fait Schlangan ?
Michaël : Il n'est plus dans le Royaume des Mortels.
Rameerez : Ah ? Il s'est fait tuer par les Isvaras ?
Michaël : Non. Il a démontré une force bien supérieur aux Isvaras, de loin.
Oyaakel : Lesquels ? Akasagangas, Kala Kothari, ou le Brahmanda ?
Michaël : Que les Kala Kothari, il en a d'ailleurs éliminé un, Neervana.
Rameerez : Zut ! J'aurais voulu l'avoir moi-même !
Oyaakel : Neervana ? A quel niveau ?
Michaël : Au-delà des 20 zénos.
Rameerez : Je n'en attendais pas moins de mon rival.
Oyaakel : Mais donc, s'il n'est plus dans le Royaume des Mortels, où est-il ?
Michaël : Probablement dans le Royaume des Titans, pour pouvoir se battre sans risquer de détruire la dimension.
Oyaakel : Je vois. Et ces titans qui font disparaître les planètes, à quel niveau sont-ils ?
Michaël : Juste en-dessous des 20 zénos, comme nous.
Rameerez : Pardon ? Vous êtes juste en-dessous de 20 zénos.
Michaël : Oui.
Rameerez : Intéressant. Les dieux ont progressé un peu...
Oyaakel : Ce qui veut dire que les dieux ont rattrapé, voire dépassé les hérauts antémentaires en puissance pure. Mais il vous manque la maîtrise de l'énergie pour contrer la forme astrale des titans.
Michaël : C'est cela.

Le vieux sage se tût quelques instants, puis repris la parole, l'air plus sévère cette fois.

Oyaakel : Que s'est-il passé exactement ? Schlangan est dans le Royaume des Titans, mais où est Lauréline ? Il ne l'aurait pas emmenée là-bas.
Michaël : ... En effet, non...
Oyaakel : Et donc ?
Michaël : Lauréline a été tuée à cause de Neervana et des Isvaras.
Rameerez : Quoi ?!
Michaël : Elle a été mise sous contrôle, donc Schlangan a tenté de débloquer la forme astrale, mais celle-ci était anormale, et il n'a pas pu retenir ses coups.
Oyaakel : Que veux-tu dire par là ? C'est lui qui tué Lauréline ?!
Michaël : Hélas, oui.
Rameerez : Il ne l'a pas ressuscitée ? Je croyais qu'il se baladait au Royaume des Morts à sa guise ?
Shikurina : Le Royaume des Morts a été détruit par un titan originel.
Oyaakel : Ce qui veut dire que Schlangan a dû disjoncter.
Michaël : Il est probable qu'il cherche à aller au Royaume du Chaos, pour la ramener.
Oyaakel : Il ne pourra pas. Seuls les titans originels peuvent ouvrir un portail vers cette dimension. Et les titans originels ne feront pas ça, cela n'aurait pas d'intérêt.
Rameerez : Et toi, tu ne peux pas l'ouvrir ?
Oyaakel : Ma puissance suffirait, mais je n'ai pas la technique spécifique pour m'accorder sur cette dimension. Seuls les titans originels doivent avoir la fréquence.

Tout en disant cela, Oyaakel sembla réaliser quelque chose. Il se leva alors, et fit quelques pas.

Oyaakel : Vous êtes tous d'accord avec moi sur le point suivant, je suppose : Schlangan est un idiot.
Rameerez : Evidemment, mais pourquoi ?
Oyaakel : Vous autres, les titans doivent travailler pour quelqu'un, vous ont-ils dit qui ?
Michaël : Non. Mais apparemment, cette personne est plus forte qu'eux.
Oyaakel : Espérons que je me trompe. Mais préparez-vous au pire, il est possible que Schlangan soit leur chef.
Tous : Quoi ?!
Oyaakel : Il est possible qu'il ait décidé de devenir titan originel pour ouvrir le portail lui-même. Mais ce n'est qu'une hypothèse, bien qu'un raisonnement hélas trop probable venant de sa part...
Katerina : Bah, si c'était le cas, il attaquerait sûrement les titans avant.
Oyaakel : Sauf s'il n'est pas assez fort pour cela. Bon, votre venue va nous aider. Il va nous falloir sortir d'ici.
Rameerez : Je croyais que nous ne pouvions pas partir sans que l'extérieur ne soit trop dangereux ?
Oyaakel : Avant ces nouvelles, oui. Mais il semblerait que les Isvaras aient été vaincus, et nous avons de nouveaux alliés.

Le vieux sage se rassit, et réfléchit de nouveau quelques instants.

Oyaakel : Bon. A mon tour de vous expliquer. Nous sommes ciblés par des chasseurs d'octets, les octets servant soit de monnaie, soit de manière d'accroître la puissance.
Yaminiga : C'est ce que nous avons entendu dire.
Oyaakel : Cette planète, et notamment son chef, celui qui ne communique que par hologramme, cherche à forcer les habitants à rester ici, en leur volant leur puissance. Qui plus est, il a fait de cet endroit une planète protégée.
Katerina : On ne peut pas le dégommer ?
Oyaakel : Sa force est extrêmement élevée. Aucun de vous ne ferait le poids face à lui. En comptant le nombre d'octets composant cette planète, cela donne des chiffres vertigineux.
Aveline : Mais vous en êtes capable, c'est ça ?
Oyaakel : Peut-être. Mais je ne peux pas combattre les chasseurs d'octets en même temps. Ceux-ci ont vaincu de nombreux antémentaires, quand nous n'étions pas avertis du danger planant ici. Leur force est de l'ordre de 20 zénos.
Michaël : S'il sont à cette valeur, nous ne pourrons rien faire.
Oyaakel : Sauf si vous apprenez à maîtriser l'énergie. C'est donc ce que nous allons vous enseigner. Ensuite, nous devrons nous débarrasser des chasseurs, et terrasser leur chef.
Michaël : Très bien.
Rameerez : Donc avec eux, le plan peut réussir, c'est ça ?
Oyaakel : Oui.
Katerina : Parfait, ça va nous entraîner.
Oyaakel : Belle motivation. Par contre, l'entraînement ne sera pas de tout repos. Vous êtes prévenus.

Pendant ce temps, loin de là, au Royaume des Titans, Schlangan se trouvait dans une pièce, en train d'écrire quelque chose sur une feuille. Un des ses anciens amis vint lui rendre visite.

Yureka : Tu griffonnes ?
Schlangan : Oui. Qu'est-ce que tu veux ?
Yureka : Je suis venu te rendre visite, voyons. Tu as l'air bien sombre depuis quelques temps.
Schlangan : Ne fait pas comme si tu ne savais pas ce que je suis en train de faire.
Yureka : En effet. Tu sais également que ton ancienne équipe a combattu les trois ?
Schlangan : Je sais. Comme prévu, ils ont perdu. Mais cela va les motiver à s'entraîner. Et j'ai besoin qu'ils accroissent leurs capacités.
Yureka : Pour ensuite mieux leur voler leur puissance ? Ou as-tu une autre idée derrière la tête ?
Schlangan : ... Tu ferais mieux de te mêler de ce qui te regarde.
Yureka : Ah, je suis mort de peur. Même si pour le moment, tu me dépasses légèrement avec ton titre pompeux de Jingzheng Zhé, je ne compte pas en rester là.
Schlangan : Bonne idée, tu me donneras plus de puissance comme ça... Si tu peux encore augmenter la tienne, ce dont je doute.
Yureka : Hmf. Ne fait pas comme si tu savais tout.
Schlangan : Si je savais tout, nous ne serions pas là à l'heure actuelle.
Yureka : C'est vrai. N'oublie pas de me donner ta progression dans le Royaume des Mortels, il faut que je sois prêt le moment venu.

Yureka repartit de la pièce, guérillet, tandis que Schlangan se reconcentra sur sa feuille.

Schlangan : Une autre idée... Si seulement...


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende du Chaos
Légende du Chaos

Masculin
Nombre de messages : 6500
Age : 31
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum